Les cormes de l’ail éléphant

Il y a quelques années, j’ai acheté de la semence d’ail éléphant dans un centre de jardin.  Trois bulbes gigantesques, gros comme une balle de golf, pour 10$.  La culture de l’ail ne faisait pas partie de mon répertoire, mais j’étais vraiment intrigué.  La première saison n’as pas été fameuse; j’ai semé mes bulbes en juin, tandis que j’aurais dû le faire l’automne, ou à la fin d’avril au plus tard.  Ils n’ont rien produit.

Les bulbes ayant resté en terre, j’ai malgré tout récolté trois beaux bulbes l’année suivante.  J’en ai donné à mon père, qui l’a semé dans son jardin içi en Gaspésie.  Il a resemé sa récolte 2010 l’automne dernier.  Avec un peu de chance, la récolte 2011 sera assez bonne pour me « partir » en semence d’ail éléphant cet automne.

L’ail éléphant, allium ampeloprasum var. ampeloprasum, n’est pas de la même espèce que l’ail commune, allium sativum.  C’est plutôt iun très proche parent du poireau.  Mais le goût et l’apparence se rapprochent beaucoup plus de l’ail que du poireau, d’où le nom.  Les gros bulbes sont facile à cuisiner entier, en légume rôti par exemple, où son doux plus goût peut être apprécier à part entière.

Un des particularités botanique de l’ail éléphant est la présence de cormes, de très petite gousse dans un écaille très dure, attachés par la racine à la base du bulbe lors de la récolte.

Cormes d'ail éléphant

Içi, 27 cormes qui ont vernalisés dans mon frigo cet hiver.  Je viens tout juste de les sortir pour les faire tremper pendant la nuit.  Préalablement, j’ai entamé l’écaille dure avec un petit coup de ciseau à la base.  Demain, après qu’ils se soient humectés d’un peu d’eau, je vais les planter dans le terreau à semis, en espérant qu’ils pointent d’içi la fin avril.  Je les transplanterais au jardin fin avril, dans une section près de la remise sur laquelle je pourrais garder un oeil cet été.

Cormes d'ail éléphant, à l'échelle

Cormes d'ail éléphant, à l'échelle

Içi, la même prise de vue avec un dix sous pour montrer l’échelle.  Les cormes prennent deux ou trois ans à former un bulbe mature.  Quand même, c’est une bonne façon d’augmenter son stock de semence, vu le prix prohibitif qu’on en demande chez les semencier!  🙂

Une autre expérience à suivre …

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s