En deuxième vitesse

On passe en deuxième vitesse au Jardin du Village.  Malgré une chute de neige tardive, le printemps se rapproche rapidement, et les préparatifs commencent à presser.  La liste de chose à faire s’allonge, la fébrilité s’installe, mais on reste de bonne humeur parce qu’enfin, on peux sentir que les choses se concrétisent. Avec la pluie des derniers jours, il faut dire adieu à une saison hâtive: les semis extérieurs vont attendre la mi-mai.  Tant mieux, ça me laisse du temps pour me préparer!  🙂

Durant les journées sèches du début de la semaine, j’ai pu faire le tour de la terre et ré-examiner mon plan de match pour la saison.  J’ai finalement décidé de changer l’emplacement du jardin pour cette année, de façon à ce qu’il soit plus près de la maison et de ma source d’eau.  J’ai aussi changé ma rotation de culture pour semer moins de foin, et mettre une plus grande superficie en engrais vert de courte durée.  Je vois grand pour 2013: deux hectares en culture?  Peut-être …

J’étais à Montréal la semaine dernière pour le travail (le vrai, celui qui paye mes factures!), et j’en ai profité pour faire la tournée des grands ducs à mon retour.  Première arrêt à St-Rémi pour cueillir ma commande de matériel agricole chez Dubois.  Notamment un semoir Jang JP-1, une petite merveille de technologie agricole d’origine coréenne sur lequel je vais écrire un article bientôt.  J’ai aussi acheté du matériel d’irrigation goutte à goutte, et je dois dire que je suis très satisfait de la qualité des conseils et de la documentation qui m’as été fourni par Dubois.

J’ai continué ma tournée en m’arrêtant chez mon ami et mentor Robin de La ferme de la berceuse.  C’est toujours un plaisir de parler avec lui, vraiment motivant.  Il m’as surpris en m’annoncant qu’il est candidat du Parti Vert dans le comté de Drummond.  Hey ben, pourquoi pas!  Bonne chance aux élections!  🙂

J’ai terminé ma tournée en visitant mon vieux chum Marco qui travaille maintenant aux Serres de la Nouvelle-France, à Charette en Mauricie.  J’ai visité les serres, et j’ai longuement discuté avec le propriétaire, Jacques Dehaie (désolé, pas 100% certain de l’orthographe de son nom de famille).  C’est un immigrant français qui vient d’une famille de maraîchers de père en fils.  Il fait beaucoup de cultures typiques de son terroir (piment d’Espelette, melon charentais, etc).  Un type vraiment intéressant, qui a beaucoup d’expérience, et quand même très sympathique malgré son air bourru.  Il m’a fait cadeau d’une poignée de bulbilles d’ail et de graines de melon charentais, de la vraie semence « héritage » qu’il a apporté de France avec lui il y a quelques décennies et qu’il perpétue depuis.  Ça vaut son pesant d’or!

Depuis dimanche, ma brune et moi sommes dans les semis.  On a planté environ une vingtaine de plateaux depuis le début de la semaine.  On est à pleine capacité dans la maison: je n’ai plus de place ni sous la lampe, ni sous les néons.  J’ai décidé de me faire une couche froide à l’extérieur, près de la maison, pour sortir les oignons en attendant de les transplanter au champs.  Je me suis aussi rendu compte en début de semaine que j’avais oublié de faire mon premier semis de brocoli il y a trois semaines.  Je n’aurais donc pas de brocolis pour le marché avant la fin juillet.  Une petite erreur qui me rappelle l’importance de la planification et du suivi.

Le point culminant de la semaine, ça demeure l’arrivée triomphante lundi soir de mon père sur son Case 885, notre cheval de trait pour l’été, vibroculteur à l’arrière, fraîchement repeint et retapé pour sa nouvelle mission maraîchère.

Case 885

Marilou, agricultrice en devenir

De façon assez surprenante, la belle Marilou montre beaucoup d’intérêt pour le tracteur, et demande déjà à se faire expliquer la conduite de la machine.  À son âge, je conduisait régulièrement le tracteur, mais les moeurs ont changées depuis et je préfère attendre qu’elle passe le cap des douze ans avant de la laisser aller.

Je vous laisse avec vue sur ma terre, prise un peu plus haut dans le champ qui surplombe le mien.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s