Début des semis 2012

C’est le début des semis 2012! Aujourd’hui, on commence tranquillement avec 5 plateaux chacun d’oignons Norstar et Cortland.  Ce sont les mêmes variétés que j’ai fait l’an dernier.  Sur la photo, ma brune dépose méthodiquement 4 graines par cellule, un travail de moine qui demande de la concentration.  En tout, on a semé 2880 oignons.  Un bon début.

Pour ceux qui croient que c’est un peu tôt, sachez que nous sommes deux semaine en retard.  En effet, d’après ma planification, les oignons auraient dû être semé la semaine du 27 février, afin d’être prêts à transplanter à 10 semaines autours du 7 mai.  Mais ce n’est pas grave, c’est toujours mieux de semer un peu trop tard qu’un peu trop tôt.  Suivront les poivrons à la fin de mars, et les tomates au début avril.  C’est parti!

Publicités

De la semence, encore de la semence

Habanero!

Encore un commande de semence est arrivée aujourd’hui.  Cette fois, c’est celle que j’ai passée chez Aux couleurs des saisons, un petit semencier québécois qui importe de High Mowing et de Turtle Tree aux États-Unis, et qui produit lui-même quelques variétés.

À chaque année, je me fait plaisir avec quelques variétés au potentiel commercial limité, mais dont la culture m’intéresse.  Cette année, c’est les piment habanero, réputé comme parmi les plus fort au monde et dont la saveur particulière est très caractéristique.  Je me suis aussi fait plaisir avec de la semence de fève soya type edamame « Shirofumi » et de panais Turga, qui a hiverné en Estrie.  J’ai hâte de voir si le edamame va se vendre au marché l’été prochain.  Autrement, ça en fera plus pour moi!  🙂


Ail!

Semence d'ail Artichoke

Il n’y a pas que les carottes qui occupent mon esprit ces jours-ci, il y a aussi l’ail! Comme je l’expliquais dans mon dernier billet, je vais vendre une partie de ma production de la saison 2012 sur le réseau Baie des saveurs l’hiver prochain.  L’ail est très certainement un des légumes d’hiver les plus populaires.  Alors, évidemment, j’espère pouvoir approvisionner en ail les clients de Baie des saveurs l’hiver prochain.

La culture de l’ail me fascine.  L’automne dernier, j’ai semé environ 150 bulbes d’ail, et une grande quantité de bulbilles.  Une partie provenait des bulbilles d’ail Rocambole que j’avais démarré en cellules au printemps 2011.  J’ai aussi semé une quantité assez considérable de bulbes et de bulbilles d’ail Porcelaine que j’ai acheté de Dan Brisebois, de la Ferme Coopérative Tourne-Sol, et de quelques autres variétés que j’ai acheté chez Boundary Garlic en Colombie-Britannique. L’automne dernier, le plan était de resemer toute ma récolte de l’été 2012, afin de grossir ma production.  C’est que je suis en mode expansion: j’espère, éventuellement, faire entre un demi-acre et un acre d’ail (si vous préférez, quelques dizaines de milliers de bulbes par année).

Mais les plans changent! Puisque j’ai décidé d’approvisionner Baie des saveurs en ail l’hiver prochain, j’ai aussi décidé d’augmenter ma production cette année, afin d’en avoir plus à vendre tout en resemant un bonne partie de ma production.  Le problème, évidemment, est que l’ail doit être plantée à l’automne pour une récolte l’été suivant.  Si je veux en avoir à vendre en plus grande quantité l’hiver prochain, je n’ai pas le choix: je vais devoir faire un semis de printemps.  Les semis de printemps d’ail demande habituellement une longue saison de croissance et ne réussissent pas toujours à notre latitude.  Mais je prend une chance quand même.

J’ai donc commandé de la semence d’ail à col mou chez Eureka Garlic à l’île-du-Prince-Edouard.  Al Picketts est un passionné qui cultive une centaine de variétés d’ail dans un climat très similaire au mien.  Ce que l’on voit sur la photo, c’est tout ce qui lui restait d’ail Artichoke, un type d’ail à col mou qui aurait peut-être des chances de réussir à partir d’un semis de printemps.  C’est le même type d’ail que celui qu’on achète dans les épicerie en provenance de Chine et d’Argentine, et avec lequel on peut faire des tresses.  Si la saison est favorable, j’aurais de l’ail à vendre l’hiver prochain.  On le saura au début du mois d’août!